Une meilleure traçabilité

Atelier Numérique permet la gestion intégrée du flux de travail.
Même si vous pouvez obtenir certaines parties d’un flux de travail avec un HAT en utilisant des outils tiers, il y a des avantages importants à avoir un outil intégré et conçu par des rédacteurs techniques uniquement pour les rédacteurs techniques, leurs Experts Métiers, traducteurs, etc.

Si vous voulez un contrôle de version dans un HAT, il sera généralement basé sur un outil tiers comme Git ou Subversion.
Ce sont de bons systèmes de contrôle de version. Mais ils ne sont pas faits pour les rédacteurs techniques, en particulier les rédacteurs qui ont besoin de collaborer. Ils sont conçus pour les développeurs de logiciels. À la base, les systèmes de contrôle de version comme Git ou Subversion n’ont pas d’enregistrement et de retrait.

Au lieu de cela, ils utilisent ce qu’on appelle la stratégie de «résolution des conflits». C’est-à-dire que deux personnes peuvent travailler sur le même fichier en même temps, et s’il y a des conflits, ils doivent être résolus lors de la «validation» des modifications. Si cette perspective vous fait frémir, vous n’êtes pas seul! La plupart des rédacteurs techniques que je connais détestent cela, et beaucoup doivent recourir à des développeurs pour résoudre le conflit.

Pour un environnement de création technique, il est préférable d’utiliser la stratégie de «verrouillage» : Lorsque vous extrayez un sujet, vous seul pouvez le modifier à ce moment-là.

Le contenu du CCMS passe également par des étapes, un flux de travail pour gérer le cycle de vie du contenu (pour les révisions, les ajouts, les suppressions, etc. votre contenu reste intact tout en étant traduit ou publié, par exemple.

De nombreux autres éléments rendent également le workflow intégré plus adapté aux rédacteurs techniques, comme la restauration facile des révisions, la gestion des versions avec des instantanés stockés dans le temps, ainsi que le branchement des versions spécifiquement adapté à la réutilisation du contenu

Avec Atelier numérique vous mettrez en place

  • un outil de collaboration : Contribute. L’outil qui permet à chaque expert de contenu, chaque rédacteur d’apporter directement une partie de document
  • un outil de relecture : Review. L’outil qui va tracer les commentaires et les corrections de tous les intervenants
  • un système de variantes : qui permet d’adapter les documents à différents contextes
  • un système de versions : qui permet de tracer les changements, de restaurer les versions précédentes de gérer plusieurs versions en même temps et de ne pas perdre le lien entre des documents liés